Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Polynésie française


MAUPITI, l'île mystérieuse ?

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur gris

fleche gauche Page précédentefleche gauche Page principalefleche droite Page suivantefleche droite

Une journée à Maupiti, la petite sœur jumelle de Bora-bora, sans la pression touristique.

La piste de l'aéroport est minuscule et il n'y a que le bateau "Maupiti Express" (surnommé aussi "Vomiti Express") pour la relier à sa soeur...Juste quelques habitants dont un bon nombre sont obèses (si si, dans le calibre plus de 100 kgs), c'est tout. On a l'air de s'ennuyer ici....genre gâteaux - coca - télé.
Après une journée passée à Tahiti, après notre arrivée du vol international, histoire de récupérer du voyage, des 12 heures de décalage horaire. Notre première île, à l'autre bout de l'archipel de la Société. Nous ferons une escale à Raïatea (bizarre : entre théorie et pratique du Pass d'Air Tahiti, il y a des différences ....). Cela nous permettra de voir un bout des lagons malgré le temps couvert. Oui, même en saison "sèche", le temps peut être très très humide. Nous passerons ainsi juste au dessus du lagon de Moorea, puis nous longerons celui de Raïatea. Pour prendre la piste, l'ATR 42 fera son passage, puis virage, au dessus du lagon commun de Raïatea et Tahaa. Un régal.... Finalement, nous passons à côté de Bora-Bora qui se cache entre les nuages. Maupiti arrive enfin, nous tournons sur le lagon à basse altitude. Déjà une forte envie de sauter en direct, les palmes à la main....La piste est très courte, c'est la plus courte....ouf, on sent bien le freinage !
Seulement 2 nuits à la pension Kuriri. On vous la recommande, elle est très agréable, bien agencée ! Le programme du lendemain sera chargé : le matin, montée au col, au dessus du village, lorsque la lumière est encore belle pour voir le lagon d'en haut, puis un tour en bateau pour faire du snorkeling aux fausses passes. Une courte visite à l'épicerie (faut bien manger un peu...), nous partons pour un tour de l'île à pied. Cela prend 2 heures et ce n'est pas très très intéressant ....On aurait du garder l'après midi pour monter sur le sommet, il parait que c'est assez facile. Au moins pour avoir une vue panoramique du lagon, car ça, c'est vraiment extraordinaire !!!!
Vous pourrez consulter la carte, le guide "le tahititraveler" et "le site de la présidence"


vignette D_polynesie_015.jpg Juste après le décollage de Tahiti, voici Tetiaora, l'île de Marlon Brando. Oui, c'est pas terrible (la photo), le pilote n'a pas voulu s'approcher plus près ! C'est là que le catamaran vient pour la journée…..vignette D_polynesie_016.jpg L'archipel de la Société est tout en longueur. Maupiti est tout au bout. On fait un arrêt à Raiatea, juste l'occasion de tourner au dessus du lagon. Dommage pour la lumière ….une grosse dépression tournicote au dessus de la Polynésie pour quelques jours ....

On repassera par là pour plonger (oui, le motu, au milieu de la passe)
vignette D_polynesie_018.jpg Chance, le temps est dégagé sur Maupiti. L'avion fait le tour du lagon à basse altitude pour prendre la piste sur le motu de l'autre côté.

Le lendemain, nous grimperons sur le promontoire, là, juste devant. Promenade assez facile.
vignette polynesie_028.jpg Un aéroport …. Très simplifié. Ici, on ne se prend pas la tête avec les contrôles !
vignette D_polynesie_028.jpg Camille vient nous chercher à l'aéroport avec un bateau rapide, pour les clients, et un autre plus lent pour les baggages. Nous sommes trop nombreux.

Je vais avoir tout mon temps pour admirer les valises.
vignette polynesie_029.jpg Fin d'après-midi à la pension Kuriri sur le motu Tiapa'a

Nous n'avons pas encore complètement rattrapé le décalage. Un peu de bon temps sur le "pont" posé au dessus de la plage, dans le vent, dans le soleil couchant.
vignette polynesie_031.jpg Les farés sont simples, comfortables. Juste le souffle du vent sur les fines cloisons. A l'intérieur, ambiance de voileux, de la douceur, des livres…..en attendant de prendre le repas avec nos hôtes et autres pensionnaires.

Moment de dscussion pour le programme du lendemain.
vignette D_polynesie_019.jpg C'est parti pour une folle journée !

La beauté des lagons ne se dégage qu'avec l'altitude. Camille nous amène au ponton dès le matin. Sur ses indications claires, nous trouvons facilement le chemin pour gravir le mont Hoto Paraoa. Ascension facile des 250m en 3/4 d'heure de ce promontoire dominant le village jusqu'à ce col....

Vue sur la gauche du promontoire où Nicolas Hulot serait venu tourner une séquence ....
vignette D_polynesie_020.jpg Oui, c'est lui le mont Hoto Paraoa. Le col un peu escarpé rend son ascension finale un peu délicate. Juste derrière, le motu Tiapaa où nous logeons à la pension Kuriri. Un temps pas terrible, mais les bleus se dégagent quand même. Bora Bora, à 40 kms, est visible (non, pas sur cette vue....c'est à votre gauche.)vignette D_polynesie_022.jpg A droite, la partie ouest de l'île. Tout au fond, au bout de la pointe, avant le motu Auira, la fameuse plage de Tereia.
vignette D_polynesie_024.jpg Retour sur la route. Nous retrouvons Spring et son bateau à la mairie.

Spring nous emmène à la fausse passe de Avaavoaraa, au nord. Premier contact avec le lagon, les eaux tropicales, les poissons de toutes les couleurs. On utilise les combinaisons de 3mm et surtout les chaussons. Les coraux sont très coupants. On goûte les noix de coco (il n'y a que les touristes pour faire ça !).
vignette D_polynesie_025.jpg Nous continuerons le tour de l'île en bateau par l'ouest pour arriver à la fameuse plage de Tereia.…Nous voyons quelques requins pointe noire, des raies pastenagues en plus grand nombre ...à vitesse réduite, il y a environ 50 cm d'eau.
vignette polynesie_030.jpg Tout au fond, le promontoire et le col où nous étions montés.

Au programme : le tour de l'île à pied (2h). Au passage, nous en profitons pour marcher sur le banc de sable au delà de la plage de Tereia puis nous déjeunerons à l'ombre des cocotiers.
vignette D_polynesie_026.jpg A part cette découverte de la plage de Tereia, il vaut mieux donc garder du temps pour monter au sommet, sur le mont Teurafaatu (380m, sentier facile à trouver parait-il) pour la vue panoramique sur le lagon. Ascension et snorkeling aux fausses passes seraient ainsi faisables tranquillement dans la journée……

Demain, c'est l'avion pour Raiatea ....

Reflex Minolta 600 SI, Pellicules diapo Velvia et Provia 400F (Fuji), numériseur de diapo Minolta Scan Elite II.