Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Polynésie française


TAHITI, le premier jour

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur gris

fleche gauche Page principalefleche droite Page suivantefleche droite

Une journée à Tahiti qui débute par l'atterrissage à 5h30 du matin le samedi et se terminera le dimanche par le départ vers Maupiti à 15h. Nous réservons un peu plus de temps pour la découverte de Tahiti à la fin du séjour. Pour l'instant, il n'est question que de récupérer un peu le décalage en attendant le premier vol pour Maupiti.

Nous sommes cassés par le vol de 20h dans un 747 d'Air France, dans des sièges très serrés ....Il paraît qu'Air New Zeland est plus humain.... Nous prenons notre chambre panoramique à l'hôtel Tiaré, très bien situé sur le port de Papeete, en plein centre. On se jette sur la climatisation pour mettre tout ça à l'arrêt : c'est excellent pour être malade et rater nos plongées : NON. Et il ne fait que 20°C à cette heure matinale...Agitation dans le port : c'est le Heiva et la préparation des courses de pirogues en simple et doubles femmes senior...Génial.

Nous avions choisi début juillet, plutôt que août pour tenter de profiter des manifestations du Heiva. Ce ne sont pas les indications de l'office de tourisme qui nous on aidé ! Il brille par son absence dans ce domaine sur le web : quelle manifestation, quel jour, où acheter les billets....la grande inconnue ! L'agence Tahiti Nui (quasiment la seule agence de voyage de Tahiti) n'est pas plus efficace ! Bien réveillés, nous assisterons donc la matinée aux compétitions, juste à côté de l'hôtel, irons nous restaurer aux roulottes. Par prudence, nous choisissons de faire le tour de l'île l'après midi en circuit organisé : nous aurons du mal à lutter contre le sommeil dans les parties les moins intéressantes de la visite....et pourtant, il faut bien se recaler !
Le Lonely Planet conseille de visiter le marché très tôt le dimanche. Nous partons à 6h (il est ouvert de 4 à 8h). Mais c'est la déception : il est petit, nos marchés de Provence sont bien plus beaux ! Rien de bien interessant. Si : j'achète des mangues excellentes. P'tit dej et hop, nous filons vers l'église protestante...premier dimanche du mois : spectacle garanti ! Premières journées ....bien remplies...
Donc, si vous faites des efforts : un superbe voyage. Si vous ne faites rien, c'est cher payé !


vignette polynesie_004.jpg Au départ de Paris (vendredi 19h20), nous filons directement sur une route assez nord qui nous fera passer par le sud du Groenland. Gardez un œil éveillé car le spectacle est magnifique si le temps est dégagé. De toute façon, vaut mieux lutter un peu contre le sommeil pour se préparer au changement violent d'horaire. Au spectacle des glaciers tombant dans la mer succédera par la suite celui du grand nord canadien, du lac Michigan...Une carte sur les genoux est bienvenue pour l'identification.vignette D_polynesie_001.jpg Arrivée très matinale à Papeete (samedi 5h30). L'agence Tahiti Nui est là pour nous récupérer et nous transférer à l'hôtel Tiare situé au centre ville. Pas de problème, c'est une affaire bien rodée. La chambre d'hôtel "panoramique" (à l'angle des rues) est disponible. Nous sommes bien réveillés à cause du décalage. Juste le temps de se poser les valises et nous voilà prêts à partir.

En arrière plan, l'île de Moorea.
vignette D_polynesie_002.jpg Le "Paul Gauguin" est à quai. Devant, le catamaran part avec ses touristes pour une excursion à la journée vers l'île de Tetiaora, celle de Marlon Brando qui vient de décéder.vignette D_polynesie_003.jpg Ayant aperçu quelques pirogues depuis la chambre, nous apprenons qu'une course de Vaa (pirogue à balancier) aura lieu aujourd'hui samedi. C'est le moment ou jamais. Demain, il n'y aura rien. L'office de tourisme n'est pas très efficace pour faire connaître les manifestations malgré mes tentatives via le web depuis la France !

Tout le monde en ligne, pour le départ dans le port.
vignette D_polynesie_004.jpg Ils s'élancent comme des furieux en direction de Moorea pour faire une boucle dans le lagon de Tahiti. Les familles sur le quai surveillent à la jumelle leur représentant ou leur connaissance pour cette course très populaire.vignette D_polynesie_005.jpg Il y a deux moyens pour rejoindre Moorea toute proche : l'avion ou le ferry rapide. C'est un ballet régulier de ces gros navires qui franchissent la passe à pleine vitesse puis passent le long du mole, à bonne distance des premières pirogues en tête de la course.
vignette D_polynesie_006.jpg La vitesse des premiers arrivants est impressionnante….Tee shirt et casquette sont fermement prohibées par les organisateurs qui tiennent à préserver le caractère traditionnel.vignette D_polynesie_007.jpg Le gros du peloton (non, pas lui, l'autre derrière) arrive avec Moorea, en arrière plan, qui n'a pas bougé dans sa superbe lumière matinale.
vignette D_polynesie_008.jpg Maintenant, c'est le tour des femmes senior en seize Vaa. vignette D_polynesie_009.jpg Direction : la ligne de départ à l'intérieur du port pour une course à suivre à la jumelle (n'oubliez pas de les emporter!)
vignette D_polynesie_010.jpg Au retour de la course, sur la zone de préparation des embarcations. Les piroguiers et piroguières viennent de toutes les îles pour défendre leurs équipes. La pirogue est un sport populaire qu'on verra pratiquer à plusieurs reprises durant notre séjour.vignette polynesie_008.jpg En début d'après midi, après un repas pris sur les roulottes (du beurre sur vos frites ?) dans la zone de débarquement des pirogues, nous nous inscrivons pour un tour commenté en minibus. Je crains (à juste titre) de m'endormir dans l'après midi. Le minibus est venu nous prendre à l'hôtel. Tour de l'île avec arrêts fréquents.
vignette D_polynesie_011.jpg Ici, lors d'un arrêt au "trou souffleur" (ancien tube de lave), le soleil sous un crachin passager. Il ne fait pas toujours très beau en polynésie.vignette polynesie_011.jpg Nous terminerons notre tour de Tahiti Nui (la grande île) par un petit jardin botanique, si vous ne dormez pas entre les explications très intéressantes, mais vous résisterez !

Ici, des nagnangna (j'ai pas retenu….)
vignette D_polynesie_012.jpg Dimanche 6h. Nous venons de faire un tour au marché de Papeete. Oui, nous étions naturellement réveillés de bonne heure, bonjour le décalage ! Bon, le marché : pas terrible, c'est bien plus beau en Provence !

Mais à 11h, c'est la messe à l'église protestante. C'est le premier dimanche du mois.
vignette D_polynesie_013.jpg Toutes les femmes sont en blanc, avec de superbes chapeaux. Sermon mi français, mi tahitien. Extraordinaire !
vignette D_polynesie_014.jpg Non, non, je n'ai rien à dire …c'est juste la sortie de la messe, vous aviez deviné.vignette polynesie_019.jpg Lundi 15h. En route vers de nouvelles aventures ! Nous prenons rapidement de l'altitude avec un ATR 42 en direction de Maupiti, île minuscule avec une piste minuscule réservée aux avions …légers.

Nous quittons donc le lagon de Tahiti que nous n'avons pas vraiment eu le temps d'admirer. De toute façon, nous étions...un peu trop endormis.

Reflex Minolta 600 SI, Pellicules diapo Velvia et Provia 400F (Fuji), numériseur de diapo Minolta Scan Elite II.