Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Algérie - HOGGAR


Randonnée dans les TASSILIS

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur gris

fleche gauche Page principalefleche droite Page suivantefleche droite

Vacances scolaires Noel 2002/2003 - 15 jours - 10 personnes - 3 véhicules 4x4 - j'ai pris ma tente personnelle, les nuits sont fraîches et ventées
Boucles à pied dans les tassilis (plateaux de grès) au sud est de Tamanrasset (environ 200kms).
On part de Tamanrasset avec les véhicules avec retour au point de départ au bout d'une semaine. Les massifs parcourus sont assez différents les uns des autres et sont vraiment intéressants à visiter à pied. Des couleurs superbes le matin et le soir lorsque l'étape prend fin sur un point haut ! Les paysages sont plus grandioses que dans l'Akakus, mais l'ambiance y est moins chaleureuse.
vignette algerie_hoggar_001.jpg En route vers les Tassili. Nous devons nous éloigner d'environ 200 Kms de Tamanrasset pour retrouver le plateau de grès originel. Nous franchissons donc les dernières habitations de la banlieue, situées sur les oueds, là où l'eau est disponible par pompage.vignette algerie_hoggar_002.jpg Quelques acacias nous donnent un peu d'ombre pour cette pause déjeuner entre Tamanrasset et les contreforts des Tassilis.
vignette algerie_hoggar_003.jpg Après des passages légèrement tortueux, nous accédons à la plaine. Nos trois voitures peuvent rouler à vive allure dans la bonne humeur d'un premier jour de vacances.vignette algerie_hoggar_004.jpg Un arrêt, de temps à autres pour se détendre un peu. De plus en plus de gros de grès....
vignette algerie_hoggar_005.jpg La prière se fait quand il faut, là où on se trouve. Là aussi.vignette algerie_hoggar_006.jpg Un peu de repos, les tassilis ne sont plus très loin. Seulement là, juste au fond. A priori, rien de bien extraordinaire. Les bidons de gasoil sur le toit des voitures nous assurent une semaine d'autonomie.
vignette algerie_hoggar_007.jpg Le paysage devient très particulier avec le sable plaqué sur la falaise. On touche maintenant sur qu'on a pu voir sur les photos du cébèbre Hoggar.vignette algerie_hoggar_008.jpg On installera le bivouac ici. C'est l'heure royale des couleurs qui rougissent, de la lumière rasante....
vignette algerie_hoggar_009.jpg Juste le temps de poser la tente, en hauteur sur un coin plat, et nous partons profiter pleinement du moment.vignette algerie_hoggar_010.jpg Un peu plus haut, nous retrouvons ce qui est très typique des massifs gréseux : les arches
vignette algerie_hoggar_011.jpg avec une vue imprenable sur la plaine.vignette algerie_hoggar_012.jpg Nous renouvellerons plusieurs fois ce plaisir consistant à se trouver simplement sur un point haut au soleil couchant en des endroits particulièrement inhabités.
vignette algerie_hoggar_013.jpg Choisissez bien vos pellicules photos : tout est en nuances....vignette algerie_hoggar_014.jpg Le lendemain, nous traverserons à pied le tassili en croisant de multiples traces d'antilopes et de mouflons.
vignette algerie_hoggar_015.jpg De l'autre côté du plateau, en bas, dans l'oued de droite, nos 4x4 nous attendent pour la pause déjeuner à l'ombre d'un acacia.vignette algerie_hoggar_016.jpg Devant, le grand oued Tin tarabin qui remonte va jusqu'au Niger. Les nomades remontent par là, les dromadaires peuvent encore paître. Un 4x4 descend avec ses touristes
vignette algerie_hoggar_017.jpg Le passage pour la descente se trouve là. Cet après midi, nous traverserons la plaine en 4x4 pour remonter les tassilis d'en face.vignette algerie_hoggar_018.jpg Nous suivrons les falaises pour la redescente.
vignette algerie_hoggar_019.jpg Les enfants gardent les grands troupeux de dromadaires dans le lit de la rivière (ici le Tin Tarabine). Il est venu retrouver nos chauffeurs pour la pause de midi pour parler, pour partager le repas.vignette algerie_hoggar_020.jpg Un des 3 conducteurs de nos 4x4, plus Oranais que Touareg, mais bien sympa!
vignette algerie_hoggar_021.jpg Un troupeau de plus de 300 dromadaires remonte le Tin Tarabine depuis la frontière nigérienne.vignette algerie_hoggar_022.jpg L'argile a séché, s'est courbé, les tuiles sont nées. Elles craquent sous le pas. Finalement....on fait le tour...
vignette algerie_hoggar_023.jpg Un des touareg vient nous demander des médicaments contre le mal de tête. Une chute de dromadaire, probablement un traumatisme.vignette algerie_hoggar_024.jpg Déposé de l'autre coté de l'oued par nos 4x4, nous entreprenons une nouvelle marche pour pénétrer dans les tassilis
vignette algerie_hoggar_025.jpg Redescente dans une faille pour aller jeter un regard sur une guelta bien abrité. Ca vous donne envie de boire.....elle grince sous la dent...vignette algerie_hoggar_026.jpg Au milieu d'un immense plateau de sable, un grand porche dans la facade d'un massif.
vignette algerie_hoggar_027.jpg Beaucoup de vraies fausses gravures et quelques unes authentiques...vignette algerie_hoggar_028.jpg On finit notre longue randonnée sur un terrain sans grand intérêt. Il eut été préférable d'amener 4x4 ! Campement au milieu de nulle part. Non, il ne faut pas poser la tente au milieu des fois qu'il y ait des voitures......un 4x4 passera dans la nuit.....c'est le chemin...
vignette algerie_hoggar_029.jpg Paysage le matin, au sortir de la tente. Oui, nous avons une tente. Elle nous protège du vent, nous assure un peu d'intimité..., de la chaleur. Et pour le ciel, il n'est pas plus éclairé que chez nous en Provence !!! De plus, la nuit, on a tendance un peu à dormir....donc, tente, merci le confort !
Programme de la matinée : monter dans ce massif, le parcourir en une grande boucle.
vignette algerie_hoggar_030.jpg P'tite promenade du matin - vue imprenable
vignette algerie_hoggar_031.jpg Montée dans le sable un peu pénible, mais magie des couleurs, des systèmes de couloirs....vignette algerie_hoggar_032.jpg On croise de bien gros champignons dans les pentes
vignette algerie_hoggar_033.jpg La dentelle tout au fond ? Oui, c'est là que nous irons cet après midi (à pied bien sûr). Un paysage surprenant et assez changeant.vignette algerie_hoggar_034.jpg Prenez le pinceau, mettez du blanc à la place du jaune....
vignette algerie_hoggar_035.jpg Elle est bonne, moelleuse, se laisse bien descendre malgré la pente impressionante du couloir. Mais avec de bonne prises de quart, tout va bien...vignette algerie_hoggar_036.jpg Arrivé en bas, on distingue maintenant le point de départ, la pente sableuse tout au fond.
vignette algerie_hoggar_037.jpg Non, rien à dire...ca arrive...vignette algerie_hoggar_038.jpg Une arche, en parcourant une gorge
vignette algerie_hoggar_039.jpg oui, là, dans des gorges comme ça...vignette algerie_hoggar_040.jpg L'acacia survit difficilement.....
vignette algerie_hoggar_041.jpg Une zone riche en fer juste avant la pause...vignette algerie_hoggar_042.jpg On trouve de l'ombre et de la fraicheur sous ces grands blocs en équilibre. Les contrastes de température peuvent être saisissant dans le Hoggar, même en hiver !
vignette algerie_hoggar_043.jpg Des arches se forment dans les barresvignette algerie_hoggar_044.jpg Tout au fond, une légère tache verte apparait : le Tin Tarabine. Ce sera pour demain. Oui, on finit la boucle. On finit la journée. Le bivouac, les voitures ? Faut marcher encore un peu, au fond sur la gauche.....
vignette algerie_hoggar_045.jpg Le soleil rougeoie, la bonne heure, la température est agéable....on ralentit le rythme.....oui, on est presque arrivésvignette algerie_hoggar_046.jpg Vers l'arrière, tout s'enflamme entre sable et grès
vignette algerie_hoggar_047.jpg En fait la magie, c'est d'arriver au bon moment sur les points hauts. Ici, on est au bord du tassili pour observer les chaudes couleurs des derniers rayons.vignette algerie_hoggar_048.jpg Oui, c'est vraiment bon, on ne marche plus, les voitures sont en bas et on chouffe tranquillement. Ahhhhh, et puis c'est le réveillon ce soir....le champagne, la dinde, les gateaux....je délire ? bon, mais il y a de l'ALCOOL ! (si)
vignette algerie_hoggar_144.jpg Nos accompagnateurs nous attendent déjà en bas de la falaise dans l'ombre qui s'allonge.vignette algerie_hoggar_146.jpg Difficile de passer inapercu....
vignette algerie_hoggar_145.jpg Les couleurs changent de minutes en minutes. Le temps est compté.vignette algerie_hoggar_147.jpg Dernières photos avant extinction des feux
vignette algerie_hoggar_149.jpg C'est Noel, mais aussi un anniversaire !vignette algerie_hoggar_151.jpg Un arbre, des boules, un peu d'alcool, beaucoup de plaisanteries
vignette algerie_hoggar_155.jpg L'heure du thé, de la discussionvignette algerie_hoggar_154.jpg Ca chauffe lentement sur les braises, ca laisse du temps, il n'est pas si tard que ça....
vignette algerie_hoggar_156.jpg Un rituel dans la pénombrevignette algerie_hoggar_157.jpg Premières lumières du matin, il est temps de plier, de déjeuner, il faudra marcher ....
vignette algerie_hoggar_049.jpg Lendemain matin : ca, c'est un goupe (facile !) et au milieu un arbre de Noël avec ses boules....non ? Nous, on a vu ça...hips!vignette algerie_hoggar_050.jpg On se dépêche, il faut partir, ne pas oublier l'essentiel (en fait pas grand chose...)
vignette algerie_hoggar_051.jpg C'est le début de l'oued, l'humidité, un peu de verdure, les traces des 4x4 et de nombreuses crottes de dromadaires...vignette algerie_hoggar_052.jpg On arrive rapidement à de grandes dalles abritées sous un porche : au sol l'écriture tamachek...? nous allons continuer maintenant notre périple en 4x4.
vignette algerie_hoggar_053.jpg Une dalle au milieu de la plaine, il faut se déchausser .....?!vignette algerie_hoggar_054.jpg Les gravures sont d'une exceptionnelle beauté. Oui, ils vivaient là avant...il y a combien ...?
vignette algerie_hoggar_055.jpg Giraffe, pieds....vignette algerie_hoggar_056.jpg Chacun sa trace....et à donf à même niveau pour ne pas à avoir à supporter la poussière de l'autre.
vignette algerie_hoggar_057.jpg Un tour dans le massif qui borde la "vallée des boudhas". Montée par un couloir, redescente par un autre. Vue imprenable, couleurs variées, presque personne....vignette algerie_hoggar_058.jpg Un tour dans le massif qui borde la "vallée des boudhas". Montée par un couloir, redescente par un autre. Vue imprenable, couleurs variées, presque personne....
vignette algerie_hoggar_059.jpg Un tour dans le massif qui borde la "vallée des boudhas". Montée par un couloir, redescente par un autre. Vue imprenable, couleurs variées, presque personne....vignette algerie_hoggar_060.jpg Un tour dans le massif qui borde la "vallée des boudhas". Montée par un couloir, redescente par un autre. Vue imprenable, couleurs variées, presque personne....
vignette algerie_hoggar_061.jpg Un tour dans le massif qui borde la "vallée des boudhas". Montée par un couloir, redescente par un autre. Vue imprenable, couleurs variées, presque personne....vignette algerie_hoggar_062.jpg Un tour dans le massif qui borde la "vallée des boudhas". Montée par un couloir, redescente par un autre. Vue imprenable, couleurs variées, presque personne....
vignette algerie_hoggar_063.jpg Cheminée de grès, bloc de grès....ca vaut le détour....c'est plus prudentvignette algerie_hoggar_064.jpg Une marche débile pour occuper le touriste (?). L'excercice : traverser la plaine. Sans intérêt, c'est plat, très peu à voir, on peut faire la même chose en voiture....en plus rapide. Vers l'arrivée, il faut passer les dunes de sable mou. Les morilles sont en vue....pas les voitures.
vignette algerie_hoggar_065.jpg Nous avons traversé la plaine, entre sable dur et sablemou, nous atteignons maintenant la zone de la Tagrera.vignette algerie_hoggar_066.jpg Massif de la Tagrera, tassilis du Hoggar, caractérisé par ses blocs érodés à la base par le vent et le sable
vignette algerie_hoggar_067.jpg Massif de la Tagrera, tassilis du Hoggar, caractérisé par ses blocs érodés à la base par le vent et le sablevignette algerie_hoggar_068.jpg Massif de la Tagrera, tassilis du Hoggar, caractérisé par ses blocs érodés à la base par le vent et le sable
vignette algerie_hoggar_069.jpg Massif de la Tagrera, tassilis du Hoggar, caractérisé par ses blocs érodés à la base par le vent et le sablevignette algerie_hoggar_070.jpg Massif de la Tagrera, tassilis du Hoggar, caractérisé par ses blocs érodés à la base par le vent et le sable
vignette algerie_hoggar_071.jpg Massif de la Tagrera, tassilis du Hoggar, caractérisé par ses blocs érodés à la base par le vent et le sablevignette algerie_hoggar_072.jpg Après avoir bien marché entre sable dur et sable mou, nous retrouvons nos véhicules et un peu d'ombre (il fait très frais en fait au contact de la roche....)
vignette algerie_hoggar_073.jpg Manger au milieu de nulle part, juste là à gauche...il faisait trop froid à l'ombre pour la sieste.vignette algerie_hoggar_074.jpg La randonnée se termine en fin de journée comme il se doit : sur un point haut pour admirer le paysage éclairé par les très chaudes couleurs du couchant.
vignette algerie_hoggar_075.jpg La randonnée se termine en fin de journée comme il se doit : sur un point haut pour admirer le paysage éclairé par les très chaudes couleurs du couchant.vignette algerie_hoggar_076.jpg La randonnée se termine en fin de journée comme il se doit : sur un point haut pour admirer le paysage éclairé par les très chaudes couleurs du couchant.
vignette algerie_hoggar_077.jpg La randonnée se termine en fin de journée comme il se doit : sur un point haut pour admirer le paysage éclairé par les très chaudes couleurs du couchant.vignette algerie_hoggar_078.jpg La randonnée se termine en fin de journée comme il se doit : sur un point haut pour admirer le paysage éclairé par les très chaudes couleurs du couchant.
vignette algerie_hoggar_079.jpg La randonnée se termine en fin de journée comme il se doit : sur un point haut pour admirer le paysage éclairé par les très chaudes couleurs du couchant.vignette algerie_hoggar_080.jpg Zone de El Geyssour caractérisé par son plateau sillonné par de sinueux canyons
vignette algerie_hoggar_158.jpg Zone de El Geyssour caractérisé par son plateau sillonné par de sinueux canyonsvignette algerie_hoggar_159.jpg Zone de El Geyssour caractérisé par son plateau sillonné par de sinueux canyons
vignette algerie_hoggar_160.jpg Zone de El Geyssour caractérisé par son plateau sillonné par de sinueux canyonsvignette algerie_hoggar_161.jpg Zone de El Geyssour caractérisé par son plateau sillonné par de sinueux canyons
vignette algerie_hoggar_162.jpg Zone de El Geyssour caractérisé par son plateau sillonné par de sinueux canyonsvignette algerie_hoggar_081.jpg En partie supérieure, un surprenant dédale de couloirs se développe dans le massif
vignette algerie_hoggar_084.jpg au creux du plateau, une mare, des poissons.vignette algerie_hoggar_163.jpg Au dessus, sur les voutes de la paroi, à l'abri des intempéries, bien en hauteur, d'authentiques peintures rupestres.
vignette algerie_hoggar_085.jpg un vrai gruyère !vignette algerie_hoggar_086.jpg On finira par apercevoir enfin un des auteurs des nombreuses traces de pattes. La gazelle se méfie et s'enfuie facilement.
vignette algerie_hoggar_164.jpg Côté touaregvignette algerie_hoggar_165.jpg Côté touriste. Ici, contrairement à la Libye, on ne se mélange pas. Pour l'un le feu, pour l'autre le matelas mousse. Faut choisir. Seul le thé nous regoupe tous ensembles.
vignette algerie_hoggar_166.jpg Dernier campement venté avant de retourner à Tamanrassetvignette algerie_hoggar_167.jpg L'argile sèche, se recroqueville, la tuile attend la prochaine pluie pour disparaitre
vignette algerie_hoggar_168.jpg Baba, voulait toujours être devant, c'est terrible !vignette algerie_hoggar_169.jpg Randonnée dans l'Assekrem
vignette algerie_hoggar_170.jpg Randonnée dans l'Assekrem

Reflex Minolta 600 SI, pellicule Velvia 50