Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Plongées à l'île de Sipadan, Malaisie, nord est de Bornéo


Kuala Lumpur, Mabul, Sipadan

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge

fleche gaucheTous les voyagesfleche droite

Seconde quinzaine d'avril 2007, voyage en individuel préparé par Ultramarina Marseille, hébergement sur Mabul au Sipadan Mabul Resort (SMART). Sipadan est une île à l'est de Bornéo. C'est une réserve ornithologique et surtout marine d'une qualité exceptionnelle, un des plus beaux sites de plongée au monde. Depuis le 1er janvier 2005, plus aucun séjour sur l'île n'est autorisé par le gouvernement malais. L'île, rendue à la vie sauvage, fait actuellement l'objet d'une procédure de classement, par l'Unesco, au patrimoine mondial de l'humanité. Il n'y a plus d'hôtellerie sur place, des militaires stationnent en permanence sur l'île pour assurer la sécurité suite aux événements de Jolo (derniers otages du groupe Abu Sayyaf libérés en septembre 2000). Sipadan est placée sous la protection des gardes du Sabah Parks : la pêche est interdite et le nombre de plongeurs est limité à 120 par jours par permis nominatifs. L'île de Mabul, à 30mn de Sipadan par bateau rapide (embarcations en fibre de 10 places, 2 moteurs de 110 Ch) et les pilotis de Kapalai posés sur un banc de sable immergé (même distance) servent de base arrière pour l'hébergement par plusieurs complexes hoteliers indépendants. Le Célèbe Explorer fait aussi une croisière avec un arrêt de 4 jours à Sipadan. Cette destination est vendue par les voyagistes pour 2 plongées par jour à Sipadan et une troisième soit sur Mabul, soit sur Kapalai (à 15mn). Sipadan constitue l'intérêt principal du voyage, aucune autre île environnante n'offrant à priori une qualité équivalente. Avril constitue la saison touristique de pointe, les conditions se dégradant par la suite. SMART est un complexe de plongée simple, bien organisé, propre, peu bruyant. Notre logement en bungalows était assez insipide et sans charme, mais en literie confortable, placée à proximité de la salle de restauration et des autres services : salle Nitrox, ponton d'embarquement. La nourriture est d'assez bonne qualité, le personnel très serviable. Sipadan se mérite : un long trajet de 30 heures entre Marseille et Sipadan interrompu à l'aller par un arrêt de deux nuits à Kuala Lumpur, histoire de récupérer les effets du décalage horaire (de 6 heures) et visiter un peu cette ville moderne dont l'attrait touristique est assez limité.
Seulement, il y a un gros problème d'ordre commercial : les capacités hôtelières sont beaucoup plus importantes que le quota de 120 plongeurs , institué depuis le 1er avril 2006. Ainsi, selon divetheworldmalaysia.com il y a 4 complexes hôteliers sur Mabul : Sipadan Mabul Resort (SMART) - 92 lits- , Sipadan Water Resort (SWR) -28 lits-, Bornéo Divers -90 lits- et la plateforme pétrolière Seaventures -50 lits-. Il faut ajouter Sipadan Kapalai Dive Resort -82 lits- et quelques structures opérant à partir du port de Semporna. Donc, chaque structure ayant une part du quota, SMART avait une autorisation pour 20 plongeurs/jour et par exemple, SMART ne s'engageait que pour 2 jours de plongée sur un séjour de 9 jours ! Nous n'avons été prévenu qu'une fois le contrat de voyage signé … On ne sait par quel miracle les gardes ont tant de mal à compter les bateaux et les listes déposées …(7 bateaux présents à 6h du matin, d'autres arrivent à 9h puis 13h …). Ils ont aussi du mal à détecter la pêche à la dynamite (nous y avons eu droit sur Mabul, en étant en plongée !). La protection de Sipadan et autour reste du domaine de l'hypocrisie. Dans les faits, nous avons plongé 9 jours effectifs à raison de 2 plongées/jour sur Sipadan comme attendu : que du bonheur !.
carte de Malaisie … avion, minibus, bateau, sous-marin ..
vignette Malaisie_Sipadan_106.jpg Kuala Lumpur, capitale moderne de la Malaisie continentale

Les tours Petronas, parmi les plus hautes du monde (452m), décor d'un James Bond… pour le reste, bof bof …

vignette Malaisie_Sipadan_336.jpg Les hôtels, centres de plongée sur l'île de Mabul, les pilotis du banc de sable de Kapalai …
vignette Malaisie_Sipadan_684.jpg 3000 espèces recensées sur Sipadan, une réserve exceptionnelle, des tortues, barracudas, carangues par milliers, perroquets à bosse … rien que du bonheur dans une mer d'huile et chaude…

Photos sous marines par compact Canon A95 à 5 Mpx sans flash externe…