Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Les derniers tigres


Réserves au centre de l'Inde

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge

fleche gaucheTous les voyagesfleche droite Page suivantefleche droite

Fin février, début mars 2018, un circuit de 12 jours / 10 nuits au centre de l'Inde organisé par l'agence Vie Sauvage (Paris) avec comme agence locale à Delhi Abercrombie & Kent (ne traite qu'avec les agences). Ces deux agences sont très sérieuses et traitent en ligne rapidement incident ou malentendu. Vols Air France - KLM Marseille/Amsterdam/Delhi et Dehli/Paris/Marseille, avec un mauvais service de restauration au retour, un vol intérieur avec Spicejet et un train de nuit entre Umaria et Agra (Taj Mahal). Une autre agence Etendues Sauvages semble avoir une bonne connaissance dans l'organisation de ce type de circuit bien que le descriptif fourni manque un peu d'exactitude.
L'objectif du voyage était d'essayer d'observer au moins un tigre dans son milieu naturel. Le tigre est une espèce en danger dont il ne reste plus qu'environ 2000 félins en Inde pour un total de moins de 4000 dans le monde (100 000 en 1900). Voir un tigre n'est pas si facile, le tigre est un prédateur nocturne vivant dans des zones arborées. Ils survivent dans plusieurs réserves en Inde. Dans celles-ci, seule une partie de la surface est ouverte au tourisme. Et ce n'est pas gagné : nombre de visiteurs signalent avoir effectué plusieurs safaris sans voir l'ombre ni la queue d'un tigre ! Pour limiter la pression touristique et éviter que les réserves se transforment en Tigroland, le nombre de véhicules est limité à l'entrée des réserves ainsi éventuellement que le nombre minimum de personnes par véhicule. Alors comment procéder ? Il s'agit d'abord de vérifier que des entrées sont encore disponibles pour les réserves aux dates que vous envisagez, ensuite il vous faudra trouver un hébergement à proximité (déjà plus facile) et enfin obtenir des places d'avion (partie classique de tout voyage). En option, vous pourrez demander à avoir une jeep pour vous seul, votre famille etc. (si la pression touristique n'est pas trop forte) car à priori les jeeps accueillent 6 personnes + le chauffeur + le guide .... remplissage, remplissage. Le recours à une agence spécialisée sera donc assez bénéfique. Enfin ne partez pas comme une truffe : équipez vous d'une paire de jumelles (10x40) et d'un appareil photo un peu performant : reflex avec un téléobjectif de 400mm ou plus si affinité.
Ce n'est pas de tout repos ! Le tigre étant un prédateur nocture, vos chances de l'apercevoir seront importantes tôt le matin et tard le soir : en fait à l'ouverture de la réserve au lever du soleil et avant la fermeture au coucher. Concrètement en fin février : lever 5h00, devant la porte à 5h45 pour les papiers, sortie à 11h00, reprise du safari d'après midi à 15h00 et sortie à 18h00. Les horaires sont stricts. Une zone de la réserve vous sera attribuée pour chaque safari. Un guide du parc (différent à chaque safari) vous accompagnera pour surveiller la limitation de vitesse du véhicule, le respect du trajet sur la piste dans la zone affectée (enregistrement par un logiciel GPS sur un smartphone). En cas d'inobservation, le chauffeur peut être exclu pour 6 mois d'accès à la réserve. Ne comptez pas trop sur lui pour prolonger une rencontre inespérée le soir, pour rouler comme un fou vers l'endroit où un tigre pourrait apparaitre ...
Le tigre est solitaire, territorial et vit dans les zones arborées où il chasse en embuscade, donc très difficile à voir directement en se promenant. Les guides le traquent le matin en pistant les traces sur le chemin et en écoutant régulièrement àl'arrêt, moteur coupé, les éventuels cris d'alarme de ses proies potentielles : daims, singes, paons, sambars. La répétition des cris signale en général un félin en déplacement. Donc vous roulez le plus possible en regardant le sol, vous écoutez à l'arrêt et ... les heures passent. Vous aurez plus de chances si vous embarquez en plus un naturaliste expérimenté de votre hôtel parlant bien l'anglais (il y en a d'excellents).
Nous avons choisi de visiter 2 réserves, Kanha et Bandhavgarh, pour conserver un nombre suffisant de safaris par réserve (5 safaris en 3 jours pour chacune d'elle). Les réserves sont fermées le mercredi après-midi, à vous de bien choisir vos jours d'arrivée et de départ ... Enfin, nous sommes passés par la ville d'Agra pour y admirer le Taj Mahal puis le site de Fatehpur Sikri et enfin la réserve d'oiseaux de Bharatpur.
Résulat : nous aurons vu un total de 9 tigres dont 4 le dernier jour lors d'un même safari ! Le premier tigre aura été observé durant 20mn en étant seulement 2 véhicules … voyage chanceux, spectacle impressionant ! Par contre, nous ne verrons aucun léopard (félin très discret et nocturne) ni ours (fin de l'hiver), ni dholes ... seulement des chacals.
vignette Inde_2018_0441.jpg Le tigre très relax de la réserve de Kanha

=> Lire la suite ...

vignette Inde_2018_0931.jpg Tigres à gogo à Bandhavgarh, petite réserve mais très intéressante

=> Lire la suite ...

vignette Inde_2018_1393.jpg Immense mausolée funéraire de marbre blanc édifié entre 1631 et 1652 à Agra sur l'ordre de l'empereur moghol Shah Jahan pour perpétuer le souvenir de son épouse Arjumand Bânu Begam, connue sous le nom de Mumtaz Mahal, le Taj Mahal (« le palais de la couronne ») , joyau le plus parfait de l'art musulman en Inde, est l'un des chefs-d'œuvre universellement admirés du patrimoine de l'humanité (cf whc.unesco.org)

=> Lire la suite ...

vignette Inde_2018_1537.jpg Fatehpur Sikri, l'ancienne capitale de l'empereur moghol Akbar

=> Lire la suite ...

vignette Inde_2018_1715.jpg Bharatpur, une splendide zone humide près de la ville abrite de nombreuses espèces d'oiseaux

=> Lire la suite ...


Photos : Canon 6D + zoom 100-400 Canon / Nikon D3200 + zoom 24-105mm / Canon 1300D + zoom 24-105mm / Samsung J7 217