Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

ETHIOPIE


Les églises de Lalibela

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge

fleche gauche Page principalefleche droite Page suivantefleche droite

Lalibela, l'enchantement commence par le survol en avion de la chaîne montagneuse. Suit la découverte de la ville. Les églises sont le point d'orgue du voyage en Ethiopie, pour cette partie des hauts plateaux et il est difficile de rendre l'atmosphère de ces visites. Cette page ne peut vous restituer qu'un tout petit aperçu. Les églises de Lalibela sont inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO Pour mieux comprendre, voici la carte des églises de Lalibela
Lire aussi : Lalibela: les églises sont fatiguées (Sophie Boukhari, les Courriers de l'Unesco),
vignette Ethiopie_075.jpg A 2480m d'altitude, onze églises monolithes médiévales de cette « nouvelle Jérusalem » du XIIIème siècle ont été creusées et taillées à même le roc près d'un village traditionnel aux maisons rondes. Lalibela est un haut lieu du christianisme, lieu de pèlerinage et de dévotions.vignette Ethiopie_076.jpg Une ville de 12.000 habitants. Il n'y a pas que des huttes typiques comme celles ci, mais une école, un hôtel confortable, des commerces...
vignette Ethiopie_077.jpg Nous nous dirigeons vers le haut de village et nous apprêtons à visiter le groupe nord des églises. Des cris, une foule dense qui avance dans la rue. Ce sont les pleureuses qui avancent en tête d'un enterrement, suivies par une grande partie de la population qui arrive par toutes les voies.vignette Ethiopie_071.jpg Les églises sont réparties en deux groupes que nous visiterons calmement en 2 jours. Elles sont reliées par des passages, dont certains souterrains, un enchantement.

Pour commencer, voici l'église Medhane Alem qui a été, comme les autres, creusée dans le roc. L'accès à la partie supérieure se fait donc par une simple passerelle.
vignette Ethiopie_072.jpg La roche est relativement friable ce qui constitue un très difficile problème de conservation pour ce site, les sculptures ayant tendance à disparaître. Une solution vraiment inélégante mais efficace consiste à placer un toit en tôles que supportent ces échafaudages. vignette Ethiopie_073.jpg Prêtre présentant les croix de Lalibela et de Gondar. Non, il ne souhaite pas rester incognito, mais les flash dans la figure à longueur de journée …Il faut juste demander gentiment, qu'il ait le temps de sortir les lunettes de l'étui, de balancer comme une brute toute la puissance du flash, puis glisser un petit billet pour les oeuvres....
vignette Ethiopie_010.jpg Un autre tenant la croix d'Axoumvignette Ethiopie_070.jpg Elles viennent juste de communier…
vignette Ethiopie_068.jpg Les églises de Lalibela, un labyrinthe de tunnels, de tranchées, d'escalier… une ambiance extraordinairevignette Ethiopie_069.jpg Pèlerin se recueillant au bas d'un escalier
vignette Ethiopie_066.jpg Un pèlerin qui vient de parcours plusieurs centaines de kilomètres pour venir se recueillir à Lalibelavignette Ethiopie_004.jpg En traversant le village vers sa partie supérieure

Des piments sèchent au soleil dans des plats
vignette Ethiopie_003.jpg Une matinée complète consacrée à l'église de Asheten Maryam à 3150m qui domine Lalibela. Sur des mules, nous montons jusqu'au plateau à mi hauteur. Avec mon 1m90 et un gardien de chaque côté, je ressemble plutôt à Don Quichotte…. Heureusement, nous terminons l'ascension à pied sur un sentier trop raide pour les bêtes. Nous serons en moins de 2h au sommet et l'effort en vaut largement la peine !vignette Ethiopie_001.jpg La vue est superbe sur les villages en contrebas. La moisson vient d'être faite à la faucille et les épis sont foulés par une paire de vaches ….Les piments sèchent dans une gamelle sur le bord du toit.
vignette Ethiopie_067.jpg L'église de Asheten Maryam, située tout au sommet de la montagne, est taillée entièrement dans le roc comme celles de Lalibela. Près de l'entrée, un pèlerin assis sur un banc lisait une bible en guèze avant d'être quelque peu surpris par notre intrusion...vignette Ethiopie_002.jpg Un prêtre nous expose des illustrations, Saint Georges terrassant le dragon etc.…Une grande croix d'Axoum au sol.
vignette Ethiopie_015.jpg Les besoins financiers de l'empereur Ménélik entraînèrent l’ouverture du pays aux commerçants étrangers et l’exportation de café, entre autres, devint l’une des sources de revenus de l’Éthiopie

La café n'est pas torréfié à l'avance, mais pour chaque utilisation. Les graines sont ensuite pilées puis infuses dans une cafetière en terre cuite.
vignette Ethiopie_016.jpg Le café est ensuite servit selon un rituel particulier : on répand au préalable des feuilles d'eucalyptus au sol, on fait brûler de l'encens

Un arrêt dans une maison du village de Lalibela.
vignette Ethiopie_005.jpg Nous continuons notre visite en abordant le groupe Est du site de Lalibela (voir carte) après avoir traversé le lit du Jourdain.

Église Emmanuel (Bieta Emmanuel)
vignette Ethiopie_006.jpg Dans chaque église, des icônes, un prêtre, quelques pèlerins venus de toute l'Éthiopie

Église Emmanuel (Bieta Emmanuel)
vignette Ethiopie_007.jpg Lalibela se voulait la seconde Jérusalem en Éthiopie avec son Jourdain symbolisé par une longue tranchée dans le plateau.vignette Ethiopie_008.jpg Croix de Gondar, de Lalibela ou d'Axoum nous sont exposées dans chaque église
vignette Ethiopie_009.jpg Le tunnel pour sortir vers l'église de Saint Georgesvignette Ethiopie_065.jpg La découverte du site prend fin en toute beauté dans un site au superbe panorama.
vignette Ethiopie_011.jpg Saint Georges, l'église la plus emblématique de Lalibela, de Éthiopie, en forme de croix.vignette Ethiopie_014.jpg Sa beauté est mise en exergue…par l'absence de toit de protection en tôle….ça compte !
vignette Ethiopie_012.jpg L'accès se fait par une tranchée de l'autre côté de la fosse….vignette Ethiopie_013.jpg On mesure particulièrement les efforts d'excavation important qui ont été réalisés. N'oubliez pas que bien entendu, l'intérieur de l'église elle même a aussi été creusé ! C'est presque de la dentelle ….

Une perspective déformée par l'objectif grand angle fait apparaître une fosse plus large

Pellicules diapo Velvia et Provia 400F (Fuji), numériseur de diapo Minolta Scan Elite II. Fichiers photos disponibles sur demande pour agences, expositions ....