Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Yemen du sud - Wadi Hadramaout


Seyun, Tarim, Shibam

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge

fleche gauche Page précédentefleche gauche Page principalefleche droite Page suivantefleche droite

A l'est du Yémen, la vallée de l'Hadramaout (wadi Hadramawt), se développe sur 200 kms. Les villes de Shibam, Seyoun et Tarim sont relativement proches les unes des autres et très bien desservies par une excellente route. Le charme qui se dégage de cette vallée provient des vues sur les palmeraies, les cultures, délimitées par les falaises du wadi. Le déplacement, même pour un court séjour, est à la hauteur des espoirs : c'est du grandiose, de l'exceptionnel. Une prise d'otages en juillet 2007 à Shabwa nous a fait renoncer à contre cœur à la découverte de la région de Mareb, le temple de la reine de Sabah (Bilqis - Bilquis) et la traversée du désert Roub‘ al-Khali. (Le quart vide). Nous nous sommes contenté d'une vue très aérienne avec Yemenia Airways entre Sanaa et Seyun (le survol à basse altitude de la vallée, et notamment de Shibam, est assez fantastique)
A lire également : yemen.chez-alice.fr, www.edelo.net et Le Monde, carte des sites visités,
vignette Hadramaout-2_001.jpg Seyoun (Seyun), "la ville au million de palmiers"

Arrivés tôt le matin à l'aéroport, nous filons directement visiter le l'ancien palais du dernier sultan karthiride, transformé en musée archéologique et ethnographique. Le guide s'est bien débrouillé, nous sommes les premiers sur le site.
vignette Hadramaout-2_009.jpg Une section d'archéologie, des photos des années 30 à 38 sur les caravaniers traversant le Quart vide

Et de superbes vues sur la ville
vignette Hadramaout-2_013.jpg Tous au bar !

Afin de se remettre de nos efforts (bon, oui, juste 2 étages à grimper …), on se pose sur une terrasse
vignette Hadramaout-2_014.jpg De grandes tables métalliques, les touristes se mélangent aux yéménites en sirotant un thé. A proximité, le souk où l'on trouve de sublimes loukoums, les meilleurs que nous ayons jamais gouté au cours de nos voyages.
vignette Hadramaout-2_022.jpg Direction Tarim, à 35 kms de Seyoun, par une très bonne route à chaussées séparées

Mausolée d'Ahmad Ibn Isa, descendant du Prophète, qui introduisit dans la région la doctrine sunnite shaféite, actuellement suivie par les yéménites du Hadramaout,
vignette Hadramaout-2_028.jpg Tarim, à 35 kms au nord est de Seyoun, une des villes les plus religieuses du Yémen (considérée comme ville sainte)

Ses maisons d'inspiration indonésienne
vignette Hadramaout-2_045.jpg Palais de Sayyed Omar ben cheikh Al Kaffvignette Hadramaout-2_038.jpg Intérieurs sans intérêt
vignette Hadramaout-2_040.jpg Mais belles vues sur Tarimvignette Hadramaout-2_046.jpg Le plus haut minaret de l’Arabie du Sud (56 m, de forme carrée), celui de la récente mosquée Al Mihdhar (XIXe s.)
vignette Hadramaout-2_048.jpg Vente de poisson séché en morceaux. Sur le stand d'à côté, un marchand découpe un requin. C'est une catastrophe, ils sont pêchés ici en grand nombre pour le commerce débile des ailerons.

Dans l'extinction des espèces, le Yémen contribue aussi très fortement à la disparition des rhinocéros (utilisation de la corne pour les djambias, poignard à lame recourbé porté fièrement à la ceinture)
vignette Hadramaout-2_052.jpg Début d'après midi,une petite route sécarte de l'axe de la valllée pour aboutir au Al Hawta Palace, très bel hôtel réalisé dans un ancien palais hadrami., restauré et agrandi. Jardin sous les palmiers et piscine complètent le charme de ce havre de pets.
vignette Hadramaout-2_059.jpg Fin d'après midi, le moment pour aller visiter la ville de Shibam en attendant de la découvrir du haut de la falaise au soleil couchantvignette Hadramaout-2_066.jpg La ville est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité à l'UNESCO et bénéficie d'un effort de sauvegarde des immeubles
vignette Hadramaout-2_067.jpg Immeuble fraichement restauré (la façade, au moins)vignette Hadramaout-2_068.jpg Facades des immeubles de Shibam, se différenciant par leurs fenêtres, dans l'entrelat des cables électriques
vignette Hadramaout-2_069.jpg Facades des immeubles de Shibam, se différenciant par leurs fenêtres, dans l'entrelat des cables électriquesvignette Hadramaout-2_072.jpg Un groupe attend sagement le bus
vignette Hadramaout-2_076.jpg Climatiseurs en façades

chevreaux à la tétée
vignette Hadramaout-2_077.jpg Façades aux fenêtres si diffréntes, brocante au rez de chaussée et femme voilée en noire
vignette Hadramaout-2_080.jpg Dans les rues de Shibam, les chèvres et moutons dorment devant la porte en attendant de rentrer à la maison dont le rez de chaussée constitue l'écurie.vignette Hadramaout-2_081.jpg Même les chèvres font de la moto.

Tout est bon à manger
vignette Hadramaout-2_087.jpg Une place de Shibamvignette Hadramaout-2_090.jpg Lorsque tout le monde est à la porte et que personne ne répond …
vignette Hadramaout-2_092.jpg Des ouvertures différentes à chaque étage

Une femme qui observe par sa fenêtre
vignette Hadramaout-2_097.jpg Tout est vendu aux touristes, un patrimoine qui s'éparpille, disparaît : portes, serrures, coffres, bijoux etc….
vignette Hadramaout-2_094.jpg Une serrure de porte en boisvignette Hadramaout-2_099.jpg Un artisan dans les rues de Shibam tisse un châle au fond d'un capharnaüm.
vignette Hadramaout-2_100.jpg Il a fait le pèlerinagevignette Hadramaout-2_102.jpg Les célèbres vues du Shibam sont prises au soleil couchant à mi hauteur des pentes de la falaise qui surplombe la ville. Usuellement, le parcours s'arrête sur un replat au dessus des dernières maisons. On peut pousuivre l'ascension pour atteindre la mi-hauteur, en entrant dans un système de fissures dans la paroi et en ramonant assez facilement dans une cheminée. Votre guide vous aidera à trouver la bonne voie ....La descente pourra être un peu plus périlleuse ...
vignette Hadramaout-2_111.jpg Vue sur le wadi Hadramaout, au début de l'ascensionvignette Hadramaout-2_108.jpg Premier panorama à partir du point de vue conventionnel situé au dessus des dernières habitations

A grandir et faire défiler ….
vignette Hadramaout-2_113.jpg L'immeuble écroulé suite à une fuite d'eauvignette Hadramaout-2_120.jpg Le ramonage valait bien l'effort pour jouir d'une vue aérienne au soleil couchant sur Shibam
vignette Hadramaout-2_123.jpg Nous sommes une dizaine seulement, dans le silence et la lumière dorée à profiter d'un spectable exceptionnel.

A grandir et faire défiler ….
vignette Hadramaout-2_124.jpg Sept étages de pisé, précurseurs avant-gardistes des grandes cités … Les toits s'ornent de paraboles, l'ascenceur est toujours absent
vignette Hadramaout-2_127.jpg Il faut bien songer à redescendre, il n'est pas conseillé d'attendre trop la pénombre pour dés escalader la paroi.vignette Hadramaout-2_135.jpg Retour à l'hôtel Al Hawta, probablement le meilleur du Yémen. Nous regrettons de n'y passer qu'une nuit. Si la vallée de l'Hadramaout se visite facilement, il est très agréable d'y laisser passer le temps, s'ouvrir à la contemplation, flâner sous toutes les lumières du jour.

Equipement photo : Sony Alpha 100, 17mm, 24-70mm, 100-300mm…