Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Nicaragua


Chaud chaud les volcans

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge

fleche gaucheTous les voyagesfleche droite

Octobre 2016, voyage organisé par 80 Jours Voyages au dernier moment (30 jours avant le départ). Nous devions partir initialement au Turkmenistan sur une destination très différente, mais ce pays n'aime pas être dérangé par les touristes pendant la fête nationale. Pas de visa, pas de voyage. Sylvain Chermette et Jacques Marie Bardintzeff (volcanologue) nous ont concocté sur le gaz un circuit du dernier moment. Le Nicaragua est traversé du nord au sud (et inversement) par une chaîne de volcan actifs (de la fumette au bouillonement de lave au fond du cratère selon le volcan). Nous allons voir de près 4 volcans actifs en faisant même plusieurs visites différentes et privilégiées au lac de lave du volcan Managua. Pour la logistique : hébergement en hôtels simples, repas dans des restaurants sympas ou populaires (selon l'heure de retour des volcans ...). Excellent guide francophone et assistant très efficace .... Sylvain nous avait mis en garde mais ...Tip top, c'était la saison des pluies … pas de pluie ….

Quelques liens : earth-of-fire (en anglais !), Jacques-Marie Bardintzeff


vignette Nicaragua_2016_0001.jpg Managua, au pied du volcan Masaya et son lac de lavevignette Nicaragua_2016_0002.jpg Hôtel à Managua
vignette Nicaragua_2016_0005.jpg Coulée de lave dans la caldera du Masayavignette Nicaragua_2016_0009.jpg Coulée de lave dans la caldera du Masaya
vignette Nicaragua_2016_0010.jpg Coulée de lave de 1772 dans la caldera du Masayavignette Nicaragua_2016_0014.jpg Managua, au pied du volcan Masaya et son lac de lave
vignette Nicaragua_2016_0020.jpg Au petit musée du Masaya, une maquette montrant la chaîne des volcans. Une plaque qui passe sous une autre et des volcans qui naissent au dessus de la ligne de chevauchement.vignette Nicaragua_2016_0021.jpg Panorama sur la caldeira du Masaya et de la coulée de lave en direction du lac
vignette Nicaragua_2016_0070.jpg Le panache du Masaya bien visible depuis le bord de la caldeira.vignette Nicaragua_2016_0025.jpg Depuis le poste de garde à l'entrée du parc, une route monte sur le flanc du volcan Masaya jusqu'à un grand parking au bord du cratère. Prière de se garer prêt à démarrer. La visite se fait sous l'oeil des gardiens pour un temps limité. Le cratère du Masaya depuis la plateforme publique d'observation
vignette Nicaragua_2016_0027.jpg La première impression est de voir simplement un grand trou fumant et malodorant dans un cadre grandiose de fin du mondevignette Nicaragua_2016_0029.jpg Le cratère Santiago du Masaya se compose de plusieurs plateformes étagées inaccessibles au public. Un volcanologue est descendu sur la première pour approcher le lac de lave. Les plateformes correspondent aux niveaux historiques de remplissage du cratère.
vignette Nicaragua_2016_0032.jpg Le centre du cratère du Masaya forme un puits d'environ 300m de profondeur au fond duquel on aperçoit le lac de lavevignette Nicaragua_2016_0030.jpg Le cratère du Masaya depuis la plateforme publique d'observation
vignette Nicaragua_2016_0031.jpg Le cratère du Masaya depuis la plateforme publique d'observationvignette Nicaragua_2016_0035.jpg Le cratère du Masaya depuis la plateforme publique d'observation
vignette Nicaragua_2016_0038.jpg Le cratère du Masaya depuis la plateforme publique d'observationvignette Nicaragua_2016_0055.jpg Le lac de lave se sent, s'entend et se voit
vignette Nicaragua_2016_0056.jpg Le cratère du Masaya depuis la plateforme publique d'observationvignette Nicaragua_2016_0061.jpg è pericoloso sporgersi

Une seconde zone d'observation à accès limité permet de mieux voir le centre du cratère (pour ceux que cela intéresse …)
vignette Nicaragua_2016_0066.jpg Panorama sur le cratère actif du volcan Masaya et sa première plateformevignette Nicaragua_2016_0077.jpg Déjeuner dans un restaurant situé dans la caldeira avec une superbe vue plongeante sur le lac Masaya

Panorama
vignette Nicaragua_2016_0091.jpg Granada tout au fond derrière le lac Masayavignette Nicaragua_2016_0094.jpg Singe hurleur
vignette Nicaragua_2016_0101.jpg Un vautour nous surveille tout en pompant dans un thermiquevignette Nicaragua_2016_0111.jpg Retour en fin d'après midi vers le Masaya dont le panache est bien visible.
vignette Nicaragua_2016_0129.jpg Rien de tel que la galerie d'un bus pour observer l'activité du Masayavignette Nicaragua_2016_0109.jpg Le panache du Masaya occulte la lumière du soleil
vignette Nicaragua_2016_0112.jpg Même si le ciel est orageux, il n'est plus possible de confondre nuages et panachevignette Nicaragua_2016_0121.jpg Nous allons effectuer une seconde visite, cette fois nocturne
vignette Nicaragua_2016_0137.jpg Il y avait un suisse qui répétait "y a pas le feu au lac" … mais si mais sivignette Nicaragua_2016_0148.jpg Un fort mouvement de convection brasse le lac de lave, donnant l'illusion d'un fleuve rouge qui s'écoule de gauche à droite
vignette Nicaragua_2016_0168.jpg L'étrange impression d'être au bord de la mer, le bruit du ressacvignette Nicaragua_2016_0173.jpg La lave éclabousse la paroi comme une mer un peu forte qui se brise sur les rochers. Cette lave à une température de plus d'un millier de degrés donne l'impression trompeuse d'être aussi fluide que de l'eau.
vignette Nicaragua_2016_0175.jpg Ce spectacle hors du commun est captivant par cette ambiance nocturne visuelle et sonore. Le ciel s'embrase d'éclairs, une averse violente nous arrose subitement … nous reviendrons, mais pour l'instant, direction Managua pour un restaurant populaire à cause de l'heure tardive.vignette Nicaragua_2016_0188.jpg Sur la route vers Granada

Panorama depuis les hauteurs de "El fortaleza El Coyotepe" d'où on distingue le cratère du Masaya (à droite) et le lac Masaya dans la caldeira (au centre)
vignette Nicaragua_2016_0197.jpg Depuis El fortaleza El Coyotepe

Panorama vers le volcan Masaya
vignette Nicaragua_2016_0208.jpg Lac de Masaya vu depuis Masaya avec le volcan Masaya en arrière plan.
vignette Nicaragua_2016_0212.jpg Stade de base ball de Masayavignette Nicaragua_2016_0214.jpg Vente de hamacs typicos au marché central de Masaya
vignette Nicaragua_2016_0223.jpg Vente de hamacs typicos au marché central de Masayavignette Nicaragua_2016_0219.jpg Dans ce marché, un bar à jus de fruits frais pressés à la demande : ananas, papaye, bananes, oranges … un délice bon marché (!)
vignette Nicaragua_2016_0228.jpg Devant une écolevignette Nicaragua_2016_0231.jpg Les anciens bus scolaires des USA sont utilisés pour les lignes régulières
vignette Nicaragua_2016_0243.jpg Granadavignette Nicaragua_2016_0253.jpg Granada
vignette Nicaragua_2016_0258.jpg Granadavignette Nicaragua_2016_0262.jpg Une façon de monter au ciel dans une église de Granada
vignette Nicaragua_2016_0269.jpg Granadavignette Nicaragua_2016_0276.jpg Granada
vignette Nicaragua_2016_0280.jpg Granadavignette Nicaragua_2016_0285.jpg Granada
vignette Nicaragua_2016_0288.jpg Granadavignette Nicaragua_2016_0303.jpg Panorama au soleil couchant sur la caldeira, ses coulées de lave et la route d'accès
vignette Nicaragua_2016_0309.jpg Panorama sur les trois cratères du volcan Masaya : en face, presque plat le Nindri, à gauche le cratère actif du Santiago et à droite le cratère du San Pedrovignette Nicaragua_2016_0323.jpg Panorama vers un autre volcan (?)
vignette Nicaragua_2016_0326.jpg Un autre point de vue privilégié sur le cratère Santiago du Masayavignette Nicaragua_2016_0345.jpg On peut voir cette fois l'ensemble du cratère, ses plateformes et le lac de lave au fond du puits
vignette Nicaragua_2016_0334.jpg Lac de lave du volcan Masayavignette Nicaragua_2016_0351.jpg Le vent repousse le dégazage de soufre devant nous, les masques à gaz ne seront pas nécessaires
vignette Nicaragua_2016_0318.jpg Même si le lac se trouve 300m plus bas, il est bien observable directement et encore mieux à la jumelle. Le bruit du ressac est très clairement audible.vignette Nicaragua_2016_0331.jpg En profitant d'une longue observation, outre le mouvement convectif du lac de lave, on voit par moment la paroi du puits tomber dans la lac, l'impression que le niveau va monter très lentement par une longue fusion de la paroi (?)
vignette Nicaragua_2016_0360.jpg De Managua au vieux Léon (détruit par l'explosion du Momotombo)vignette Nicaragua_2016_0363.jpg En route pour une observation du Momotombo depuis la rive opposée du lac de Managua. Le volcan est actif et son ascension est actuellement dangereuse (volcan explosif …)
vignette Nicaragua_2016_0369.jpg Vue satellite du Momotombo, ses coulées de lavevignette Nicaragua_2016_0371.jpg Panorama sur le volcan Momotombo et lac de Managua
vignette Nicaragua_2016_0384.jpg Volcan Momotombo à caractère explosif (bref, un mauvais caractère)vignette Nicaragua_2016_0375.jpg Sommet du Momotombo, le cratère sur le flanc et le panache. D'anciennes coulées de lave trahissent l'emplacement de bouches sur le flanc.
vignette Nicaragua_2016_0393.jpg Près du vieux Léon, un homme va baigner son cheval dans le lacvignette Nicaragua_2016_0406.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombo
vignette Nicaragua_2016_0415.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombovignette Nicaragua_2016_0426.jpg Monument à la résistance indigène : un indien attaqué par le chien des colons
vignette Nicaragua_2016_0440.jpg Vue sur le volcan Momotombo depuis le vieux Léon détruit par l'éruption de 1609vignette Nicaragua_2016_0442.jpg Vue sur le volcan Momotombo depuis le vieux Léon détruit par l'éruption de 1609
vignette Nicaragua_2016_0446.jpg Symbole national du Nicaragua : le motmot à sourcils turquoisevignette Nicaragua_2016_0448.jpg Symbole national du Nicaragua : le motmot à sourcils turquoise
vignette Nicaragua_2016_0454.jpg Symbole national du Nicaragua : le motmot à sourcils turquoisevignette Nicaragua_2016_0457.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombo
vignette Nicaragua_2016_0462.jpg Si tu touches à mon oiseau (Fernandel)vignette Nicaragua_2016_0463.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombo
vignette Nicaragua_2016_0468.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombovignette Nicaragua_2016_0473.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombo
vignette Nicaragua_2016_0480.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombovignette Nicaragua_2016_0485.jpg Visite du vieux Léon détruit par une éruption du Momotombo
vignette Nicaragua_2016_0491.jpg Panorama sur le volcan Hoyovignette Nicaragua_2016_0488.jpg Sur le chemin du retour à Managua, vue sur le volcan Hoyo
vignette Nicaragua_2016_0489.jpg Le volcan Hoyo est toujours actif ; petit panache s'échappant à droite de l'ancien cratèrevignette Nicaragua_2016_0567.jpg Retour pour une nouvelle visite nocturne au cratère Santiago du volcan Masaya
vignette Nicaragua_2016_0565.jpg Ambiance d'une nuit au cratère Santiago du volcan Masayavignette Nicaragua_2016_0511.jpg Le point de vue plonge directement sur le puits et le lac de lave 300m plus bas
vignette Nicaragua_2016_0534.jpg On passe le temps à observer le bouillonnement du lac, la formation des jets de lave et parfois l'ablation de la paroi du puits qui tombe par gros bloc dans le lacvignette Nicaragua_2016_0542.jpg Long moment d'observation et de photos dans la douce chaleur de la nuit et du rayonnement du lac de lave
vignette Nicaragua_2016_0535.jpg Quatrième et dernière visite privilégiée au cratère du Santiago, un spectacle extraordinaire, captivant d'un des rares lacs de lave permanent au mondevignette Nicaragua_2016_0562.jpg Sylvain Chermette, directeur de l'agence "80 jours voyage" et organisateur du circuit et Jacques Marie Bardintzeff, volcanologue à l'université d'Orsay et accompagnateur conférencier
vignette Nicaragua_2016_0569.jpg Du volcan Masaya au volcan Telica en passant par Managua et Léonvignette Nicaragua_2016_0571.jpg Transport en commun à Léon
vignette Nicaragua_2016_0572.jpg Hôtel à Léon, un ancien couvent … les chambres à deux sont un peu petites, ce n'était pas prévu à l'origine …vignette Nicaragua_2016_0580.jpg Panorama près de la cathédrale de Léon
vignette Nicaragua_2016_0606.jpg Longue piste d'accès au Telica : ça secoue dur durvignette Nicaragua_2016_0608.jpg La piste vers le Telica en camions 4x4
vignette Nicaragua_2016_0611.jpg Vous êtes de quel signe ?vignette Nicaragua_2016_0614.jpg Montée au cratère du Telica
vignette Nicaragua_2016_0616.jpg Cratère du Telica … ça fumevignette Nicaragua_2016_0619.jpg Cratère du Telica … ça fume
vignette Nicaragua_2016_0627.jpg Cratère du Telica … ça fumevignette Nicaragua_2016_0625.jpg Cratère du Telica : la lave sera un peu plus visible à la nuit
vignette Nicaragua_2016_0636.jpg Un modèle de douche qui n'inspire pas vraiment confiance surtout quand on est de grande taille avec la tête près des fils électriques. Pas trop envie de chantonner du Claude François …. Ce modèle est assez répandu en Amérique centrale ….vignette Nicaragua_2016_0637.jpg Nicaragua 2016 avec 80 Jours Voyage
vignette Nicaragua_2016_0640.jpg Ce n'était pas prévu, mais plusieurs ont fait remarquer que le Pacifique était proche et que c'était le moment de la ponte des tortues

Embarquement pour visiter une mangrove
vignette Nicaragua_2016_0663.jpg Visite de la mangrove en remontant le cours d'eau près de Las Pénidas
vignette Nicaragua_2016_0668.jpg Visite de la mangrove en remontant le cours d'eau près de Las Pénidasvignette Nicaragua_2016_0680.jpg Pêche à l'épervier
vignette Nicaragua_2016_0686.jpg Visite de la mangrove en remontant le cours d'eau près de Las Pénidasvignette Nicaragua_2016_0722.jpg Héron tigre
vignette Nicaragua_2016_0724.jpg Héron tigre déployant ses ailesvignette Nicaragua_2016_0729.jpg Iguane vert lézardant sur une branche (et non pas lézard iguanisant)
vignette Nicaragua_2016_0764.jpg Balade à pied jusqu'à la plage pour une baignade vigoureuse dans les rouleaux du Pacifique.vignette Nicaragua_2016_0741.jpg Les tortues sont ici peu nombreuses et les œufs sont protégés du braconnage et du piétinement par quelques bénévoles

Ecloserie de tortues dans des sacs de sable
vignette Nicaragua_2016_0749.jpg Qui c'est qui a cabossé mon œuf ? La coquille des œufs de tortue est mollevignette Nicaragua_2016_0755.jpg Celles-ci viennent d'éclore et seront relâchées à la nuit pour éviter les oiseaux prédateurs
vignette Nicaragua_2016_0783.jpg Nicaragua 2016 avec 80 Jours Voyagevignette Nicaragua_2016_0784.jpg Restaurant populaire de bord de mer
vignette Nicaragua_2016_0790.jpg Nicaragua 2016 avec 80 Jours Voyagevignette Nicaragua_2016_0804.jpg Perruche apprivoisée pour un enfant
vignette Nicaragua_2016_0812.jpg Perruche apprivoisée pour un enfantvignette Nicaragua_2016_0814.jpg Le couple "royal"

L'ex-guérillero Daniel Ortega arrive grandissime favori à la présidentielle de dimanche au Nicaragua, en tandem avec sa femme Rosario Murillo pour conquérir un quatrième mandat : un pouvoir sans partage qui fait craindre à l'opposition une dérive monarchique.
vignette Nicaragua_2016_0816.jpg Vue sur le volcan actif Telica

Les bus scolaires états-uniens sont convertis en bus inter-cité
vignette Nicaragua_2016_0823.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacintto
vignette Nicaragua_2016_0826.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacinttovignette Nicaragua_2016_0830.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacintto
vignette Nicaragua_2016_0834.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacinttovignette Nicaragua_2016_0840.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacintto
vignette Nicaragua_2016_0857.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacinttovignette Nicaragua_2016_0874.jpg Champ géothermal à Hervideros de San Jacintto
vignette Nicaragua_2016_0879.jpg Nicaragua 2016 avec 80 Jours Voyagevignette Nicaragua_2016_0887.jpg Volcan Cerro Negro
vignette Nicaragua_2016_0889.jpg Volcan Cerro Negro et volcan Momotombo (au fond à gauche)vignette Nicaragua_2016_0892.jpg Approche nocturne du volcan Momotombo pour observer les lueurs rougeâtres de son cratère
vignette Nicaragua_2016_0894.jpg Approche nocturne du volcan Momotombo pour observer les lueurs rougeâtres de son cratèrevignette Nicaragua_2016_0896.jpg Le petit panache du volcan Hoyo

C'est un pays fumeur
vignette Nicaragua_2016_0904.jpg Approche nocturne du volcan Momotombo pour observer les lueurs rougeâtres de son cratèrevignette Nicaragua_2016_0908.jpg De la ville de Léon au volcan Cerro Negro
vignette Nicaragua_2016_0910.jpg Location des équipements de surf et de luge pour la descente du volcan dans un petit magasin de sportvignette Nicaragua_2016_0916.jpg Pour les voyageurs en individuel, proposition des prestations et transport pour la descente du volcan
vignette Nicaragua_2016_0939.jpg Touche pas à mon iguanevignette Nicaragua_2016_0953.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_0959.jpg Equipe de jeunes descendeurs prêts pour l'ascension du volcan Cerro Negro (Colline noire)

Adroite : Sylvain Chermette, patron de l'agence "80 jours voyage"
vignette Nicaragua_2016_0963.jpg Équipe de descendeurs dans la montée
vignette Nicaragua_2016_0978.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.vignette Nicaragua_2016_0983.jpg Coulée de lave du volcan Cerro Negro
vignette Nicaragua_2016_0988.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.vignette Nicaragua_2016_0993.jpg Cratère du volcan Cerro Negro (Colline noire) - Tout au fond, ça fume
vignette Nicaragua_2016_1000.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.vignette Nicaragua_2016_1004.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1005.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.vignette Nicaragua_2016_1007.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1008.jpg Volcan Cerro Negro

Les organisateurs vous procurent planche de luge (ou de surf), casque, masque et combinaison
vignette Nicaragua_2016_1011.jpg Volcan Cerro Negro

Les organisateurs vous procurent planche de luge (ou de surf), casque, masque et combinaison
vignette Nicaragua_2016_1013.jpg Volcan Cerro Negro

Les organisateurs vous procurent planche de luge (ou de surf), casque, masque et combinaison
vignette Nicaragua_2016_1016.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1017.jpg Panorama sur les coulées de lave du volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaraguavignette Nicaragua_2016_1019.jpg Il suffit de monter sur un volcan pour en voir un autre en activité : panache sortant du cratère du volcan Telica vu du sommet du volcan Cerro Negro
vignette Nicaragua_2016_1020.jpg Depuis le volcan Cerro Negro, panorama en direction du volcan actif Telicavignette Nicaragua_2016_1021.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1024.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.vignette Nicaragua_2016_1025.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1028.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.vignette Nicaragua_2016_1038.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1039.jpg Super Henri : à donfvignette Nicaragua_2016_1042.jpg Volcan Cerro Negro (Colline noire), le plus jeune du Nicaragua. Lui aussi fume.
vignette Nicaragua_2016_1050.jpg Le surf, faut oser

Ca glisse très mal sur la cendre … la luge est un choix nettement plus judicieux pour les amateurs de vitesse
vignette Nicaragua_2016_1070.jpg Fête des Géants à Léon

Photos : Sony Alpha 850, téléobjectif Sigma 170-500mm