Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

compteur

Indonésie


Les orangs outans de Bornéo

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge

fleche gauche Page principalefleche droite Page suivantefleche droite

Une excursion de 4 jours organisée à notre demande par Anne Sophie (Agence Safari Bali, à Bali) pour rencontrer les orangs outans (hommes de la forêt) dans la réserve de Tanjung Puting à Kalimantan (partie indonésienne de Bornéo). Une destruction rapide de la forêt primaire de Bornéo est en cours au profit de plantations pour la production d'huile de palme. En conséquence de cette déforestation, les orangs outans sont en voie de disparition. Tanjung Puting est un parc national ouvert au tourisme, accessible en bateau (klotok) par la rivière Sekonyer pour joindre 3 camps d'éude et de réhabilitation des orangs outangs. Il en reste 6000 seulement, la plus grande population au monde (pour l'instant) La formule 4 jours / 3 nuits est bien adaptée à la visite du parc, en alliant farniente et observation avec les services de Fardi à recommander !. Fardi et Anne Sophie ont assuré chacun pour leur part leurs responsabilités lors des aléas du voyage (changement de joint de culasse du bateau la dernière nuit / fournitures de billets d'avion en remplacement alors que notre avion Kalstar pour Bali reste en panne au sol).

A lire : Ligue Française de Protection des Orangs-outans : L'orang-outan, le plus solitaire des Grands Singes,


vignette Borneo_Bali_2015_0020.jpg Vol Trigana Air de Jakarta à Kumai. Atterrissage avec juste 30mn de retard, presque rien... Tout va bien pour cette compagnie sur liste noire - Crash d'un avion ATR42 Trigana Air en Papouasie le 16 août (54 passagers et 420.000€ à bord !). Prise en charge rapide à l'aéroport puis transfert sur le bateau; accueil simple et efficace par Fardi.vignette Borneo_Bali_2015_0007.jpg Port de Kumai sur un large fleuve, proche de la mer. Les cargos en déchargement côtoient les barques de pêche
vignette Borneo_Bali_2015_0031.jpg De vieux remorqueurs, de simples coupoles d'une mosquée et un étrange bâtiment source de nombreux cris d'hirondellesvignette Borneo_Bali_2015_0032.jpg En fait, tous ces grands bâtiments sans fenêtre sont des nichoirs pour les hirondelles, peut-être attirées par les cris d'oiseau enregistrés et diffusés par d'innombrables haut-parleurs. Le commerce des nids d'hirondelle est de grande ampleur !. Bateaux de pêche et de tourisme se mêlent le long des berges.
vignette Borneo_Bali_2015_0043.jpg L'esthétique de ces grands nichoirs s'apprécie mieux au milieu du fleuve, lors des manœuvres au fur et à mesure de l'embarquement des passagers sur les klotoks (et toc)vignette Borneo_Bali_2015_0039.jpg Maison de pêcheur sur pilotis et filet de pêche sur le fleuve
vignette Borneo_Bali_2015_0042.jpg Trafic sur le fleuve : barque de pêche, klotok pour le tourisme et cargo en attente de déchargementvignette Borneo_Bali_2015_0047.jpg En aval de Kumai, l'entrée de la rivière Sekonyer est marquée par le panneau du parc national de Tanjung Puting et la statue d'Hercule sur un piédestal
vignette Borneo_Bali_2015_0048.jpg La croisière débute dans un intense effort : vautrés au pont supérieur sur les coussins à l'avant du klotok. Nous sommes deux clients accompagnés d'un guide, un capitaine, un matelot, une cuisinière (pas 4 feux, mais charmante)vignette Borneo_Bali_2015_0051.jpg Le klotok remonter lentement la rivière Sekonyer, bercé par le doux bruit de son mono cylindre, entre les berges couvertes de palmiers
vignette Borneo_Bali_2015_0052.jpg Début du parc, toujours ces berges aux troncs serrés de palmiersvignette Borneo_Bali_2015_0057.jpg Ici, les palmes trempent dans l'eau. En début de séjour, tout baigne
vignette Borneo_Bali_2015_0059.jpg Le guide fait signe en direction de la berge : un orang outan commence déjà à fuir à l'arrière des palmesvignette Borneo_Bali_2015_0061.jpg La rivière longe la limite du parc sur une bonne distance. A gauche, agriculture et pêche sont autorisés, à droite, nada, walou, rien (en théorie)
vignette Borneo_Bali_2015_0065.jpg Les sens mis en éveil par ces premières rencontres furtives, le bateau continue de remonter la rivière dans une ambiance très tranquillevignette Borneo_Bali_2015_0067.jpg Bon, le seul truc qui cloche, c'est le bruit du moteur, le pof pof pof de vieux tracteur. C'est la même punition pour tous les bateaux qui font ce circuit. Un singe fuit sur la palme
vignette Borneo_Bali_2015_0069.jpg Nouvelle opportunité, un orang outan se nourrit des pousses de palmier et commence à fuir.vignette Borneo_Bali_2015_0071.jpg Le temps de faire bruyamment marche arrière, l'orang outan s'éloigne à l'arrière des palmes
vignette Borneo_Bali_2015_0073.jpg Petit klotok et touristes asiatiques équipés de gros téléobjectifsvignette Borneo_Bali_2015_0074.jpg Grand klotok, 6 ou 8 clients sur le pont supérieur
vignette Borneo_Bali_2015_0076.jpg En attendant de rencontrer des orangs outans, de nombreux groupes de singes nasiques sont visibles depuis la rivièrevignette Borneo_Bali_2015_0079.jpg Jeune nasique au nez court
vignette Borneo_Bali_2015_0083.jpg L'heure de l'épouillage chez les nasiquesvignette Borneo_Bali_2015_0094.jpg L'heure de la tétée chez les nasiques
vignette Borneo_Bali_2015_0097.jpg Singes nasiques. Le nez ne s'allonge pas avec le mensonge, mais avec l'âge ...vignette Borneo_Bali_2015_0099.jpg Un klotok très semblable à celui de Fardi : pour les clients, un pont supérieur couvert pour se protéger de la pluie ou du soleil, de bâches latérales à dérouler pour la nuit, un matelas épais sous une moustiquaire et à l'arrière un petit cabinet de toilette comportant un WC européen et une douche. L'équipage occupe le 1er pont.
vignette Borneo_Bali_2015_0105.jpg Certains utilisent les services de bateau rapide (speed boat) pour faire l'aller/retour depuis Kumai vers la première plateforme de nourrissage du parc .... Découverte sans charmevignette Borneo_Bali_2015_0107.jpg Vie des singes nasiques en fin d'après midi.

Un mâle ouvre sa gueule du haut de sa position dominante
vignette Borneo_Bali_2015_0110.jpg Logement à étages pour singes nasiquesvignette Borneo_Bali_2015_0112.jpg Perso, j'ai un poil moins de bide
vignette Borneo_Bali_2015_0116.jpg Singes nasiques en tandemvignette Borneo_Bali_2015_0120.jpg L'art de se gratter l'oreille avec la patte arrière chez le nasique. Pour les autres, c'est l'heure du câlin.
vignette Borneo_Bali_2015_0123.jpg Préparation pour la nuit, une bâche latérale contre l'humidité, la moustiquaire contre ....les moustiques, la douche à disposition ...vignette Borneo_Bali_2015_0121.jpg Chacun trouve sa place pour la nuit en évitant la promise cuitée (quoique)
vignette Borneo_Bali_2015_0127.jpg Opération inverse de rangement le lendemain matin accomplie par le jeune équipagevignette Borneo_Bali_2015_0128.jpg Rivière Sekonyer dans la douce lumière du matin

Silence de la jungle
vignette Borneo_Bali_2015_0130.jpg La pirogue à moteur : simple et rapidevignette Borneo_Bali_2015_0134.jpg L'heure du nourrissage à l'aire de Pondok Tanggui approche (9h), tout le monde converge vers le ponton
vignette Borneo_Bali_2015_0144.jpg L'aire de nourrissage Pondok Tanggui se trouve au bout d'un large chemin. Un plancher sur pilotis, une corde maintient les spectateurs éloignés. Des porteurs vident des sacs de bananes tout en hélant les orangs outansvignette Borneo_Bali_2015_0153.jpg Les jeunes, les mères et leurs petits arrivent en premier, par la voie des airs, de troncs en troncs
vignette Borneo_Bali_2015_0158.jpg Femelle orang outan et son petit à l'aire de nourrissage Pondok Tangguivignette Borneo_Bali_2015_0162.jpg Ce singe de grande taille est spectaculairement à l'aise sur les troncs verticaux
vignette Borneo_Bali_2015_0169.jpg Femelle orang outan et son petit à l'aire de nourrissage Pondok Tangguivignette Borneo_Bali_2015_0171.jpg Femelle orang outan et son petit à l'aire de nourrissage Pondok Tanggui
vignette Borneo_Bali_2015_0175.jpg Le petit reste accroché à sa mère jusqu'à l'âge de 5 ans

Femelle orang outan et son petit s'éloignant rapidement à l'approche d'un "soigneur"
vignette Borneo_Bali_2015_0184.jpg Femelle orang outan et son petit à l'aire de nourrissage Pondok Tanggui
vignette Borneo_Bali_2015_0192.jpg Bien plus tard, un vieux mâle arrive par le sol, trop lourd pour se déplacer aussi rapidement en passant les troncs (sans glisser)vignette Borneo_Bali_2015_0194.jpg pour prendre position sur la plate forme près du tas de bananes
vignette Borneo_Bali_2015_0198.jpg Cet imposant male orang outan reste paisiblement assis à côté de son assiette bien garnie, jetant de temps à autre un coup d'œil vers les touristesvignette Borneo_Bali_2015_0201.jpg Cet imposant male orang outan reste paisiblement assis à côté de son assiette bien garnie, jetant de temps à autre un coup d'œil vers les touristes
vignette Borneo_Bali_2015_0204.jpg Cet imposant male orang outan reste paisiblement assis à côté de son assiette bien garnie, jetant de temps à autre un coup d'œil vers les touristesvignette Borneo_Bali_2015_0207.jpg Les femelles orangs outans prennent toujours grands soin de leur progéniture .... Je te lances, tu t'accroches
vignette Borneo_Bali_2015_0210.jpg D'autres orangs outans, des femelles avec leur petit ou des jeunes males, s'approchent prudemment de la banane convoitée près du gros tas de poilsvignette Borneo_Bali_2015_0217.jpg Mais bon, à tour de rôle, les femelles orangs outans viennent chercher un p'tit quelque chose
vignette Borneo_Bali_2015_0230.jpg Dépose du jeune orang outan sur le plancher des bananes

Les femelles ont un petit tous les huit ans
vignette Borneo_Bali_2015_0232.jpg Pardon, s'il vous plait, puis-je, merci

Les femelles orangs-outans n'hésitent pas à venir chercher la nourriture
vignette Borneo_Bali_2015_0235.jpg Aire de nourrissage Pondok Tangguivignette Borneo_Bali_2015_0238.jpg Le niard orang outan est toujours sur le dos de sa mère et passe son temps à lui retirer la nourriture de la bouche ...
vignette Borneo_Bali_2015_0240.jpg Un écureuil s'enhardit à venir piquer une banane à la grosse brutevignette Borneo_Bali_2015_0241.jpg Une méthode très particulière pour déguster sa banane : accroché par les pattes arrières au tronc, la tête en bas, les mains libérées
vignette Borneo_Bali_2015_0252.jpg Quand la rivière Sekonyer devient plus étroite

Reprise de la navigation vers le camp Leakey, le plus avancé dans le parc. Ce parc a été fondé par Biruté Galdikas, une des disciples du paléontologue Louis Leakey, arrivée ici en canoë en 1971.
vignette Borneo_Bali_2015_0245.jpg Ce camp a permis l'étude approfondie des orangs-outans et a servi de réhabilition des singes orphelins ou captifs
vignette Borneo_Bali_2015_0259.jpg Les bateaux stationnent près du ponton en attendant l'heure habituelle de nourrissage, le temps de déjeuner tranquillement sur le pontvignette Borneo_Bali_2015_0257.jpg Ce qui met en appétit un orang outan à proximité sur la berge
vignette Borneo_Bali_2015_0262.jpg Prêt a sauter sur le bateau pour s'accaparer les restes sur la tablevignette Borneo_Bali_2015_0269.jpg Ponton d'accès au camp Leakey, accueil surprenant par un homme de la forêt assis tranquillement sur la balustrade
vignette Borneo_Bali_2015_0286.jpg Un gibbon descendu précipitamment au sol pour chiper quelques fruitsvignette Borneo_Bali_2015_0295.jpg se réfugie ensuite sur un tronc pour les déguster

Petites dents pas très propres mais de la taille d'un petit doigt
vignette Borneo_Bali_2015_0300.jpg Camp Leakey, un tronc, une mère, le petit d'un coté, une main libre pour les bananes et l'ainé au dessus, posture d'une famille d'orangs outansvignette Borneo_Bali_2015_0321.jpg Camp Leakey, une mère, le petit d'un coté et l'ainé sur les épaules, posture d'une famille d'orangs outans
vignette Borneo_Bali_2015_0336.jpg Un longue passerelle donne accès au camp Leakey et sert de zone de repos pour certains orangs outans ... Passage pas toujours aisévignette Borneo_Bali_2015_0342.jpg Position de Yoga bien connue au camp Leakey dite de l'orang outan
vignette Borneo_Bali_2015_0346.jpg Le camp Leakey est le plus éloigné sur la rivière Sekonyer. Il est donc possible d'effectuer une seconde visite des sites précédents, de toutes façons, il faudra passer une nuit sur le bateau

La baignade n'est pas du tout conseillée : les crocodiles se cachent sous les eaux calmes
vignette Borneo_Bali_2015_0348.jpg Deux façons très différentes de voyager : prendre le temps de l'observation en klotok ou ne viser qu'une seule visite d'une plateforme entre deux hôtels avec les services d'un bateau rapide
vignette Borneo_Bali_2015_0349.jpg A la recherche d'un espace pour s'arrimer et passer la nuit sur l'étroite rivière de retour du camp Leakey. vignette Borneo_Bali_2015_0362.jpg Dans le calme du petit matin, scène extraordinaire d'un couple de martins pêcheurs nourrissant leur petit.
vignette Borneo_Bali_2015_0367.jpg Dans le calme du petit matin, scène extraordinaire d'un couple de martins pêcheurs nourrissant leur petit.vignette Borneo_Bali_2015_0371.jpg Dans le calme du petit matin, scène extraordinaire d'un couple de martins pêcheurs nourrissant leur petit.
vignette Borneo_Bali_2015_0382.jpg Dans le calme du petit matin, scène extraordinaire d'un couple de martins pêcheurs nourrissant leur petit.vignette Borneo_Bali_2015_0392.jpg Un nasique solitaire et pensif attend le métro pour Madeleine
vignette Borneo_Bali_2015_0399.jpg Ponton à l'entrée de Pondok Tanggui, les bateaux à couple sont à l'attente de l'heure convenue pour le déjeuner des orangs outangsvignette Borneo_Bali_2015_0400.jpg Sur le chemin d'accès à la plate forme de nourrissage : un gros male au sol cherche de la nourriture
vignette Borneo_Bali_2015_0401.jpg Nous étions trop près de lui : il nous charge avec déterminationvignette Borneo_Bali_2015_0404.jpg Les spectateurs sont à leur place
vignette Borneo_Bali_2015_0425.jpg Une mère et son petit sont déjà là pour prendre un lot de bananesvignette Borneo_Bali_2015_0427.jpg Un soigneur charge prudemment une gamelle de lait de vache que boiront petit, mère et ... Male dominant
vignette Borneo_Bali_2015_0428.jpg Femelle orang outan et son petit de quelques moisvignette Borneo_Bali_2015_0438.jpg Le male est trop lourd pour s'envoyer en l'air et est la plupart temps au sol (ou sur la plate forme)
vignette Borneo_Bali_2015_0430.jpg Un male dominant orang outan à Pondok Tanggui, c'est pas très grand (1,40m au max mais seulement 2,30m d'envergure), très musclévignette Borneo_Bali_2015_0456.jpg Assis, c'est un peu pareil

Celui-ci est un habitué des transports en commun
vignette Borneo_Bali_2015_0464.jpg Face d'orang outanvignette Borneo_Bali_2015_0486.jpg Plantes carnivores
vignette Borneo_Bali_2015_0497.jpg Les garçons pêchent sur le ponton, les filles .... Heu ? L'école est trop chère, personne n'y vavignette Borneo_Bali_2015_0503.jpg Notre capitaine nous abandonne lâchement, lui sur une barque, les crocodiles sous la rivière
vignette Borneo_Bali_2015_0507.jpg Notre capitaine nous abandonne lâchement, lui sur une barque, les crocodiles sous la rivière vignette Borneo_Bali_2015_0533.jpg Tanjung Harapan, dernier site, le plus proche de Kumai. L'imposant male dominant arrive lentement, par la voie des airs dans l'indifférence la plus totale d'un adolescent russe. Même là les jeux vidéos font des ravages
vignette Borneo_Bali_2015_0538.jpg Le male dominant finit par s'installer sur la plate forme et déjeune tel un roi devant sa cour dans un respectueux silence dans la clairière de Tanjung Harapanvignette Borneo_Bali_2015_0566.jpg Retour vers Kumai, une mère nasique défend sa place, le petit accroché au cou. Notre dernière nuit sur le fleuve est destinée à .... Non, changement de programme, le moteur est en panne, un second bateau viendra se mettre à couple et les équipes réunies changeront le joint de culasse dans la nuit, en chuchotant ....
vignette Borneo_Bali_2015_0568.jpg L'heure de la tétée chez les singes nasiques

Fardi nous amènera à l'aéroport comme prévu. Avion Kalstar cloué au sol, ceux qui ont acheté leur billet eux-même devront se débrouiller seuls. Pour nous, Anne Sophie trouvera des vols de remplacement in extrémis ... ouf ... le téléphone aura chauffé

Photos sous-marines Compact Canon G12 et flash Sea & Sea, Photos terrestres : Sony Alpha 850, zoom Sigma 24-70 2,8 et téléobjectif Sigma 170-500 6,3